//

Les prothèses de hanche

Comment éviter les luxations ?

Radio d'une PTH en place

Tête en céramique

Le matériel composé d'une cupule, souvent en polyéthylène,d'une queue en acier, et d'une tête qui est soit en céramique, soit en acier.

 

Les prothèses de hanche constituent une des interventions parmi les plus banales dans les services de chirurgie orthopédiques. Leur indication est souvent la coxarthrose.

Coxarthrose importante, qui nécessite une intervention, qui , si elle n'est pas très mobilisatrice, permet cependant la reprise d'une vie "normale"

Si l'intervention se déroule généralement très bien, les suites sont parfois moins heureuses. La possibilité de luxation rend en effet le nursing très délicat, et les précautions à prendre sont nombreuses et varient suivant le mode opératoire.

Il faut savoir que l'on retrouve 2 voies principales d'abord, la voie antérieure et la voie postérieure ( La gamme des voies d'abord est en fait assez large de l'arrière vers l'avant, on trouve principalement: la voie postérieure de Moore, postéro-externe de Hardinge, postéro-externe de Gibson, antéro-externe type Watson-Jones, antérieure type Hueter...). Les précautions à prendre pour éviter le risque de luxation sont inverses, des voies antérieures aux voies postérieures.

Le chirurgien incise la peau;
Il dégage l'articulation et incise la capsule par l'arrière dans le cas d'une voie postérieure, par l'avant pour une voie antérieure.
Après luxation de l'articulation et pose des matériels

l'incision est refermée sans recoudre la capsule articulaire, ou en la recousant partiellement. L'atteinte musculaire est importante.

Or il faut savoir que c'est la capsule qui offre le meilleur maintien de l'articulation. La luxation se fera donc toujours vers la voie d'abord, vers l'arrière pour les voies postérieures , vers l'avant pour les voies antérieures.

Il faut quand même savoir que si une prothèse bien posée ne se luxe en principe pas (Wuitz, 1989), les précautions doivent durer 3 mois minimum, le temps qu'une fibrose périphérique ne fasse office de capsule. Cependant, pour les personnes fragiles et lorsqu'il y a un risque connu de luxation, les précautions peuvent durer à vie.

La nécessité de la connaissance de la voie d'abord par l'équipe soignante est évidente, son absence entraînant systématiquement des luxations, puisque les précautions prises pour une voie d'abord sont luxante pour l'autre voie. (Nous avons connu 5 luxations en 2 mois dans un hôpital où un nouveau chirurgien peu communicatif n'avait pas informé le personnel qu'il pratiquait de voies antérieures!)

 

Les voies postérieures: Comment éviter les luxations des prothèses placées par voies postérieures au cours des différents moments de l'hospitalisation du patient.

Les voies Antérieures: Comment éviter les luxations des prothèses placées par voies antérieures au cours des différents moments de l'hospitalisation du patient.

La Méthodologie des soins Gineste-Marescotti est protégée en France et à l'étranger. Marques déposées: "Toucher tendresse","Gineste-Marescotti","Philosophie de l'humanitude", "Capture Sensorielle", "Manutention Relationnelle,"Mourir Debout".

Copyright © international 1999,2000,2001,2002,2003,2004,2005,2006. La reproduction des articles est strictement interdite sans l'accord écrit de Yves Gineste et de Rosette Marescotti, et doit porter, quand elle est autorisée, la mention: Production Yves Gineste et Rosette Marescotti, CEC/IGM-France, http://www.cec-formation.net.

 

Retour à la page d'accueil
Envoyer un mail